Sara Gallagher

Artemano : Pourquoi le yoga est-il devenu aussi populaire au cours des dernières années?

SG : Le rythme de la vie s’accélère. Les malaises qui nous affligent de nos jours – l’insomnie, l’anxiété, la dépression, l’agitation, le colon irritable, tous ces trucs – sont liés à notre train de vie. Notre rythme de vie est trop rapide et trop intense. Nous sommes débordés. Ce qui rend le yoga si populaire est le fait que pendant 60, 75 ou 90 minutes, les gens ont un lieu où ils peuvent évacuer leur stress au moyen des mouvements du yoga, mais aussi de ses techniques de respiration. Je sens que lorsqu’ils arrivent à s’extirper de ce mode de vie démentiel et à retrouver leur souffle, c’est comme des vacances.

Artemano : Le yoga est-il pour tout le monde?

SG : Oui, on peut pratiquer le yoga quel que soit notre morphologie, notre personnalité ou notre constitution. Ceux qui aiment cette technique l’aiment passionnément! Il y a plusieurs styles de yoga et plusieurs façons de le pratiquer, mais ce qui importe est de trouver la formule qui  convient le mieux à chacun. Il faut essayer les divers styles de yoga comme on essaie de nouveaux vêtements afin de découvrir le style qui nous va le mieux.

Cour de yoga dans la boutique Artemano à Québec

Artemano : Quel est le meilleur moment de la journée pour pratiquer le yoga?

SG : La norme est de s’adonner à la méditation et au yoga tous les matins avant le lever du jour, mais notre époque ne nous permet pas ce genre de routine. Nous avons tous un moment idéal pour pratiquer. C’est personnel. 

Artemano : Quels conseils avez-vous pour ceux qui veulent pratiquer le yoga chez eux?

SG : Si certaines personnes arrivent à pratiquer le yoga chez eux, c’est génial. Ils doivent élaborer leurs propres séquences en tenant compte de leur niveau de stress, de leurs connaissances et de leurs capacités physiques. Malheureusement, il est très difficile de concevoir un programme de yoga maison. Ce n’est pas uniquement une question de savoir exécuter les postures... Pour beaucoup de gens,  le simple fait de se rendre à leur séance de yoga leur donne l’impression de vivre une expérience collective. Il y a quelque chose de très énergisant à se laisser guider. Vous n’avez plus besoin de réfléchir et de prendre de décisions le temps d’une séance.

Artemano : En quoi l’environnement est-il important lorsqu’on pratique le yoga?

SG : L’idéal est de faire du yoga dans un studio de yoga. On y gagne en qualité. Comme nous ne sommes pas dans un gymnase où on s’adonne à toutes sortes d’activités sportives et physiques, la vocation du lieu rend l’expérience plus précise. Il est difficile de faire du yoga chez soi, surtout si la maison est en désordre! Vous avez besoin d’un endroit rangé et tranquille, à l’abri de tout bruit extérieur – un espace propice à la pratique du yoga. Le yoga nous permet de ralentir nos sens. Il faut avoir le regard fixe car nos yeux sont nos organes les plus actifs. Alors, si vous avez trop de sources de distraction à la maison, vous serez tiré de cet espace intérieur.

 

Artemano : Avez-vous 5 conseils à donner pour maintenir notre état zen après une séance de yoga?

SG :

  1. Prenez votre temps avant de remettre votre téléphone cellulaire en fonction – au moins jusqu’à ce que vous arriviez à votre auto ou sur le trottoir.
  2. Rappelez-vous le rythme de votre respiration durant la séance. Vous pouvez y revenir en situation de stress ou même en faire une habitude lorsque vous marchez sur le trottoir : respirez tout en observant le paysage et les gens autour de vous.
  3. Prenez un bain chaud. C’est nourrissant.
  4. Optez pour des aliments plus sains.
  5. Le yoga chaud vous enseigne que toute posture qui vous donne tant de fil à retordre est temporaire. Vous suez, vous tremblez, mais cela va passer. Allez-vous attendre que ça passe ou allez-vous plutôt vivre cette expérience pleinement  en vous concentrant sur votre respiration? Ce que vous apprenez ici finit curieusement par avoir des répercussions ailleurs que sur votre tapis d’exercice. Vous allez acquérir des aptitudes pour vivre votre vie en suivant davantage le rythme de vos respirations qu’en étant constamment en réaction.

Artemano : Comment expliquez-vous l’harmonie entre Artemano et le yoga?

SG : Je crois que la qualité de notre intérieur et celle de notre vie sont interconnectées. La façon dont l’énergie circule dans un espace, un concept appelé le vastu, qui est la version indienne du feng shui, est importante en yoga. Chez Moksha, nous parlons de l’expérience de l’esprit et de la capacité à s’évader chez soi. Les produits d’Artemano sont composés d’éléments naturels : le bois, la pierre et l’eau. C’est un retour aux sources. Le Plexiglass, le plastique et les meubles en matières transformées ne sont pas dotés d’une énergie; les meubles d’Artemano eux, le sont, car ils sont organiques.