La Saint-Valentin approche à grands pas et il est étonnant de voir que l’on continue à la célébrer alors qu’elle date du IIIe siècle. Remontant à une époque historique entremêlée de mythes, cette journée des amoureux n’a pas toujours été l’événement commercial qu’elle est aujourd’hui.

Selon une légende, cette fête daterait de l’époque de l’empereur Claudius pendant laquelle un prêtre romain célébrait des mariages secrets entre jeunes amoureux. Une autre légende avance qu’elle doit son origine au festival de la fertilité des Lupercales à Rome, un rite en l’honneur de Faunus, le dieu de l’agriculture. Mais c’est au Moyen-Âge que la journée est dorénavant associée à la célébration de l’amour, lorsque le pape Gélase décrète le 14 février la fête de la Saint-Valentin, période de l’année coïncidant avec la saison d’accouplement des oiseaux.

Peu importe la véritable origine de cette tradition, il est intéressant de voir comment l’Histoire est tintée de mystère. Cela rappelle les histoires méconnues mais fascinantes que renferme le bois que nous utilisons dans la fabrication de nos collections.

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-104-Edit.jpg

La Saint-Valentin n’arrive qu’une fois par année, mais chez Artemano, nous célébrons l’amour au quotidien – l’amour de la nature et de la créativité qu’elle nous inspire à l’année longue. Aujourd’hui, nous rendons hommage à l’amour en lançant une série d’anecdotes intitulée Histoires d’amour Artemano. Ces histoires font le récit de comment certains de nos amis ont découvert Artemano et pourquoi ils l’aiment tant.

Ce mois-ci, nous vous présentons l’histoire de Marie-Soleil, acheteuse pour un magasin d’alimentation naturelle, et de son mari Lehel, ingénieur informaticien. Ils sont ensemble depuis plus d’une décennie et se sont rencontrés par l’entremise d’un ami commun.

Leur histoire d’amour pour Artemano a commencé bien avant qu’ils se procurent notre mobilier. Résidents du Plateau-Mont-Royal à Montréal depuis 15 ans, ils ont toujours apprécié qu’Artemano fasse partie de leur quartier. « Pendant des années, on visitait la boutique sur une base régulière, raconte Marie-Soleil, mais on se retenait d’acheter parce qu’on attendait de trouver notre parfait chez-nous. On voulait le condo idéal pour ce qui allait devenir notre futur mobilier Artemano. »

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-96-Edit.jpg

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-124.jpg

 

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-167-Edit.jpg

Et puis dernièrement, ils sont tombés sur l’endroit idéal. Ils ont acheté leur deuxième condo. Leur espace au concept ouvert combinant le salon et la salle à manger est entièrement meublé de pièces Artemano, un mobilier qui crée une atmosphère paisible et zen, pour reprendre les mots de Marie-Soleil. « Nos amis et nos proches étaient tous vraiment excités quand ils ont vu notre nouvel espace. Ils ne pouvaient pas s’arrêter d’en parler. Ils disaient que ça dépassait toutes leurs attentes. »

Marie-Soleil tient à nous faire part de ce qu’elle préfère du mobilier d’Artemano : son bois à l’état brut. « Le bois a toujours occupé une place prépondérante dans ma vie. Enfant, j’y étais constamment exposée car mon père travaillait et restaurait toutes sortes de vieilles pièces de mobilier. Depuis, le bois revêt une importance particulière pour moi et j’y suis profondément attachée », explique Marie-Soleil.

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-136-Edit.jpg

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-113.jpg

Marie-Soleil et Lehel adorent vivre dans le Plateau, un quartier éclectique au mille et unes boutiques qui respire la vie. « En habitant ici, je peux même marcher au travail! »

À la fin de la journée, ils sont tous deux impatients de retrouver leur chez-soi, leur petit « refuge », comme l’appelle Marie-Soleil. « Non seulement on a trouvé notre condo idéal, mais on a aussi réussi à se créer notre petit coin d’Asie dans le confort de notre demeure, entourés de nos plus belles possessions. C’est un rêve devenu réalité. Le rêve de toute une vie. »

 

2016-01-24_Bog_Marie-Soleil-152-Edit.jpgs